UDC – Suis-je vraiment en Suisse ?

Nul besoin de vous rappeler que je suis un étranger en Suisse. Mais on me confond surement avec les moutons blancs. Sauf quand j’ouvre la bouche….. Je suis un peu abasourdie…ces affiches sont un peu partout en Suisse.

udc pub

Chères Suissesses, Chers Suisses,

Il n’y a guère d’autre pays au monde où vivent autant d’étrangers qu’en Suisse. Si la majeure partie d’entre eux respectent nos lois, on compte un nombre trop élevé d’étrangers qui abusent de notre hospitalité. Ils commettent des délits graves, menacent notre propriété et même notre intégrité physique et notre vie.

Grâce à cette initiative populaire nous pourrons enfin renvoyer systématiquement les étrangers qui commettent des crimes graves dans notre pays. Nous augmentons ainsi la sécurité des enfants, des femmes et des hommes.

Plus de détails sur leur site ici et http://www.svp.ch/
Leur argumentaire en pdf se trouve ici

De plus, la Suisse compte un nombre
croissant d’étrangers qui, par leur mentalité et leur culture, ont l’habitude de résoudre
leurs problèmes et leurs conflits par la violence.

De Wikipedia:

L’Union démocratique du centre (UDC) est un parti politique suisse de la droite conservatrice et libérale. Il se positionne comme le plus à droite des partis représentés au gouvernement. C’est le parti le plus représenté au Conseil national, avec un peu plus du quart des sièges. Il compte deux conseillers fédéraux sur sept : Samuel Schmid et Christoph Blocher. Le parti est présidé par Ueli Maurer.

Concernant l’immigration, l’UDC lutte particulièrement pour durcir les conditions d’obtention de l’asile politique : refoulement plus efficace, limitation des aides sociales, élargissement des mesures administratives, etc. Ses positions lui valent de fréquentes accusations de xénophobie [1] [2]. Ses méthodes de campagne, dont les affiches, lui valent aussi des accusations de racisme.

Une autre affiche de l’UDC trouvé en ligne:

suisse-udc-affiche-contre-naturalisations-1-7.jpg

Youtube:

L’UDC vu par un bon Vaudois

Ma maison – notre Suisse | Sécurité | http://www.UDC.ch

Advertisements

15 Responses to UDC – Suis-je vraiment en Suisse ?

  1. Armand Poulain says:

    Je vois mal le où se situerait le problème. Pourquoi un Etat ne pourrait-il pas expulser la minorité d’étrangers qui violent ses lois de l’hospitalité en commettant des crimes graves ?

  2. Vincent says:

    Bonjour Armand,
    C’est quoi un étranger ? (Il n’a pas les mêmes droits que les autres?)
    C’est quoi une “loi de l’hospitalité” ?
    C’est quoi un crime grave ?
    Ou iront ces étrangers ?

    Ils commettent des crimes graves cars ils sont étranger? Ou parce que la Suisse les intègre mal? Imaginons que tous les pays expulsaient les étrangers….C’est complètement absurde et ne règle pas le problème du tout.

    Pour encore plus de sécurité je propose : « Expulsons TOUT ceux qui commettent des crimes » Comme ca on sera TRÈS en sécurité. J’ajouterais même qu’on devrait éliminer les prisons. Envoyons les criminelles en Allemagne!

  3. mikkelina says:

    wow! tres interessant!

    ce parti simplifie bien le probleme que chaque pays a. Blamer tous les “etrangés” et parler de les expulser tous résoudrerait tous les problèmes, heh? Dans le 2eme video il donne des nombres qui montrent l’augmentation de viols, de crimes, etc…et ou sont les statistiques qui prouvent que tout cela prévient des étrangés?

    C’est incroyable la facon dont on simplifie un problème peut influencer tout un pays.

    Merci pour l’info.

  4. Simon-Pierre says:

    Vincent, je trouve que tu tombes dans le relativisme extrême. Je suis certain que pour Armand, ces questions ne sont pas si compliquées.

    Comme c’est le cas sur le plan économique, je crois que c’est la fin d’une ère d’ouverture et de mondialisation en matière d’immigration. Le nationalisme est en vogue. Les réactions sont de plus en plus vives dans les pays occidentaux, comme le démontrent l’élection de Sarkozy en France, le débat sur les accommodements raisonnables au Québec, les études de Robert Putnam aux États-Unis, et ce parti politique de l’UDC en Suisse.

    Il n’y a jamais eu autant de mouvements de populations que dans la dernière décennie, ce qui provoque assurément des tensions. Inutile de jouer aux vierges offensées, le racisme sous toutes ses formes est un réflexe (désolant) de l’être humain. Il faut réfléchir pour s’en défaire.

    Ce qui m’amène d’ailleurs à réfléchir sur le BESOIN d’immigrer. En général, les immigrants sont-ils forcés pour des raisons économiques et sociales d’immigrer, ou le font-ils par choix? Je crois que la majorité des immigrants resteraient chez eux s’ils en avaient vraiment le choix, le déracinement étant un traumatisme qui ne plaît pas à tout le monde.

    DONC, on conviendra que si je suis forcé par les événements à immigrer dans un autre pays, je serai beaucoup moins enclin à en embrasser la culture et à oublier la mienne que si je décide volontairement, par goût, d’y vivre.

    Je vois donc deux volets. Primo, l’ouverture des citoyens pour les nouveaux venus, et la nécessaire remise en question de leur mode de vie, et secundo, l’ouverture des immigrants pour leur culture d’adoption, et le nécessaire abandon que cela implique. Les deux ont des responsabilités.

    Personnellement, en tant qu’hôte, je trouve qu’il faut éliminer ce discours étroit à la UDC et faire preuve de la plus grande ouverture possible. Je suis peu attaché à la culture traditionnelle et je crois au changement perpétuel de toute façon. En pratique, je conviens que cela n’est pas toujours évident et qu’il faut mettre des limites (débat sur le rôle de la charia en Ontario en 2005, par exemple). Je crois aussi qu’il faut encourager les immigrants à mieux s’intégrer, et leur donner les outils pour ce faire.

    Mais surtout, dans ce débat, je trouve qu’on ne parle pas assez de l’aide que l’on peut apporter aux pays pauvres d’où proviennent la majorité des immigrés. Après tout, ne seraient-ils pas plus heureux s’ils restaient chez eux?

  5. SandrineB says:

    Toute à mon égocentrisme de travailleuse frontalière (travailleur, travailleuse, révoltez vous, dirait notre chère Arlette Laguiller nationale de la Ligue Communiste Révolutionnaire, à présent en retraite), je suis donc frontalière, francaise et étrangère depuis plus de 10 ans au pays du gruyère et des bons salaires (entre autre!).

    Et quand je vois cette affiche de petits moutons blancs et noirs, je me dis, mais qui suis-je ? qui serais je ? blanche, noire, grise ? et je ne puis me laisser aller à penser, avec d’autres, qu’on ressent un peu au quotidien, ces derniers temps, un certain repli sur soi de nos chers voisins… à tort ou à raison ? rien ici n’est comparable à ce qu’on peut vivre en France en matière d’insécurité, alors parfois les réactions semblent…comment dire…disproportionnées ?

    Comme quoi, je reproche souvent à mes compatriotes francais de ne pas être très ouverts sur le monde qui les entoure, d’etre un peu “centre du mondiste” si je puis dire, mais finalement, ne le sont-elles pas toutes un peu, ces grandes nations…

    Allons bon, nous verrons bien ce que l’avenir nous réserve…

    Merci Vincent pour ta curiosité, et de publier tout cela, car cela nous permet d’en parler ;-)

  6. SandrineB says:

    Post Scriptum:
    Vincent, tu as écrit, envoyons les criminelles en Allemagne, serais tu devenu mysogine ;-) et puis en Allemagne en plus, ‘tain t’es pas drôle.

  7. SandrineB says:

    Re-Post Scriptum

    je réalise à l’instant que le mouton en question est à la fois noir et gris. Gulp !

  8. Simon says:

    Alors, oui avec des articles comme celui-là on en a la preuve indéniable, les blogging est utile. Je ne savais rien de l’UDC, et je m’endormirai moins bête ce soir.

    Je suis encore très étonné (pour ne pas dire sur le cul) par le caractère explicitement xénophobe de ces affiches (je suis Français, et pas du tout frontalier de la Suisse), même si m’abstiens de juger, nos deux pays ayant une histoire (un vécu) différente en matière de racisme et d’anti-racisme.

    Merci pour l’article en tout cas

  9. pissed-off white trash redneck conservative says:

    (pardonnez l’absence d’accents)

    Je voudrais pas avoir a regler les problemes relies a l’immigration qui semblent emerger un peu partout en europe occidentale et dans une moindre mesure, dans notre bon vieux Quebec. Ils deviennent de nature institutionnelle lorsque des partis politiques extremistes fondent leur plate-forme sur ces questions, ce qui n’est heureusement pas encore le cas general en Amerique. La question, fort difficile, est la suivante: la legitimite est elle dans le respect du choix des electeurs ou dans le respect des minorites ? Que faire lorsque ces deux interets sont diametralement opposes ? On va au devant d’emeutes et de rebellions.

    Petite remarque: sans pretendre qu’ils sont absents et en omettant les situations dues au passe esclavagiste, les problemes d’immigration ne prennent pas une forme aussi explosive chez nos voisins anglo-saxons (serait-ce aussi le cas au UK ?). Quelqu’un a une explication ?

  10. Vincent says:

    Je crois que les blokes sont une forme de «race supérieure»…..fif! ;)
    Tu dis quoi du BNP, les phobies face au « Polish plumbers »….?

    C’est plutôt, l’Europe vs l’Amérique (Nord et Sud). Comment gère-t-on l’immigration ? Grossièrement… on a une longue histoire d’immigration et on a bcp de place. C’est hyper dense en Europe. Ton voisin différent n’est pas seulement à la téloche comme c’est souvent le cas en Amérique. Ceci semble peut-être une théorie trop « basique » mais les sentiments xénophobes face à une autre race sont, selon moi, tellement basiqueanimalidiot qu’on devrait pas chercher de midi à 14hr pour trouver des réponses. La tolérance est la seule solution. On est tous de beaux animaux bien dressés. La couleur de peau, le turban, le lieu de prière….la bouffe qu’on mange…. Svp! On est tous de la même planète. Amen!

  11. Dave says:

    Vibrant plaidoyer mais un peu trop sentimental. Je suis ému. Snif snif.

    Sinon, agreed. La promiscuité engendre toutes sortes de conneries irrationnelles. Il y a qu’à penser aux batailles rangées entre les personnes entassées dans les gymnases pendant la crise du verglas en 97.

    Dans le cas du nouveau monde, il faut tenir compte de l’absence de passé colonialiste, de l’arrivée de la récente civilisation mais surtout, de la nature différente du rôle joué par l’immigration: ici, elle a carrément fondé le continent – pure laine mon cul. En Europe, elle arrive une fois que tout est établi depuis longtemps. C’est alors que se posent des problèmes compliqués d’intégration/assimilation.

    L’Europe n’a pas su gérer ces problèmes: on accepte des immigrants ou on ne les accepte pas. Si on les accepte, on ne les accepte pas à moitié et on planifie de façon à préserver l’harmonie sociale. Dans le processus, il ne faut pas négliger la résistance naturelle, justifiée ou non, qu’opposera la population indigène à ce bouleversement majeur. Il faut faire en sorte de l’atténuer au maximum sinon, l’avenue politique constituera la seule solution pour plusieurs, préparant ainsi la scène pour les populistes locaux.

    Bref, le problème n’en est pas un de vertu (tolérance) mais de gestion. Deux groupes de personnes de nature si différente ne se fondent pas en un seul en criant ciseau.

  12. boehm says:

    Tous le monde peut commêtre une erreure je dit STOP AU RACISME !!! ne ne sont pas que les étrangers qui commêtes des violes,vols,drogues,violence ect… nous Suisses nous voulons nous protéger , alors on mais la faute sur d’autre exemples Les étrengers ! J’ai 17 ans et dans notre licée on se RESPECT LES UNS AUX AUTRES ET C’EST COMME CA QU’ON PEUT ARRIVER A COMMUNIQUER DANS LE MONDE !!!!

    PS:Nous sommes pas les seuls dans le mondes pensser aux autres hommes,femmes et enfants qu’ils soitent blancs,noirs,métisses et originaires d’Algérie,Togolais,ect…!!! Merci!!!

  13. Mélanie (15 ans ) says:

    Je suis tout à fait daccord sur lefait qu’il n’y a pas que des étrangers qui commêtes des crimes mais… comme c’est montré dans la vidéo en dessus sur 100% 70% (qui est un chiffre énorme) sont des étrangers, ce qui prouvent qu’ils y a donc bien plus d’étrangers criminels dans notre pays.
    Est-ce normal d’accepter ca ?
    Est-ce normal de se laisser traiter par ces gens-là ?
    Est-ce que nous voulons avoir une Suisse heureuse pour plus tard ? ( pour mes enfants )
    Ce n’est pas ce que je souhaite
    On nous traite de raciste alors qu’il n’y a pas de mal à aimer et défendre son pays car sinon tout le monde est raciste puisque tout le monde aime et protège son pays…
    Soyez logique et bons ! Pourquoi devrions-nous garder des étrangers criminels ici !
    Ils n’ont pas respecter NOTRE pays ils n’ont donc rien a faire ici.
    L’UDC n’a pas comme but d’être raciste il a comme but de protéger notre beau pays
    D’ailleurs tous les autres pays feraient de meme si nous les Suisse nous envahissions un pays tous les personnes de ce pays ne seraient d’autant plus pas daccord !

  14. Sébastien says:

    Ouais de toute façon c’est une guerre de chiffres! Et personne n’est jamais sûr de ce que ces chiffres représentent vraiment! La gauche a ses chiffres et la droite les siens, je préfère parler de droite que d’union dite du centre d’ailleurs!

    N’oublions pas que la Suisse a passé par des moments très durs, elle a notamment manqué de nourriture, et nos chers petites Suisses, à l’époque ont bien été contents qu’on les accueille ailleurs! Il y a même eu des cas d’anthropophagie!!! De plus, pourquoi mettre tous les étrangers dans le même panier? Pourquoi devoir attendre 15 ans pour pouvoir concourir à la nationalité suisse ? Il y a bien des pays qui permettent à un étranger d’avoir la nationalité en 5ans! Et même après 15 ans, pour l’UDC, ce n’est pas forcément un dû!

    Attention à ces gens qui votent UDC parce qu’elle dénonce des abus de certaines personnes aux assurances sociales! C’est déjà inévitable et il y en a pas tant que ça au final! N’oubliez pas aussi que l’UDC défend des idées bourgeoises et que si elle pouvait, elle couperait dans tous les programmes sociaux et assurances sociales! Alors, vous voulez une Suisse encore moins sociale? Encore plus fermée sur le monde? C’est juste pas possible! On a besoin de la main d’œuvre étrangère pour faire ce que nos Suisses ne souhaitent pas faire. C’est aussi grâce à eux que nous “renouvelons” la population et c’est grâce à eux que nous ne manquons de rien (matières premières, technologie et nourriture). Alors votez les amis, votez UDC et vous verrez dans quel chaos la Suisse va se retrouver.

    Pour moi l’UDC ne mérite pas mon respect car elle viole tout simplement la loi contre le racisme et la xénophobie! Pensez à toutes ces personnes étrangères (enfants inclus…) qui se baladent dans nos rues et voient que les autorités acceptent que l’on mette des affiches aussi dégradantes! Comment se sentent ces gens? Est-ce que ces affiches accroissent leur sentiment d’intégration? Bien au contraire! ça ne va que renforcer qu’ils ne sont pas les bienvenus ici! Moi, Suisse, j’ai honte de ces affiches! Je suis pour la liberté d’expression mais pas dans le but de dénigrer à tort une certaine population.

    Sur ces mots, je vous souhaite à tous, de bien réfléchir aux prochaines votations et quelle image vous souhaitez donner à notre chère patrie!

  15. Sébastien says:

    ABD AL MALIK A DIT “VIVE LA FRANCE ARC-EN-CIEL! ” ET BIEN VIVE LA SUISSE ARC-EN-CIEL AUSSI!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: